CITE DE L'OCEAN‎ > ‎

SIAZIM

Le SIAZIM

Syndicat Mixte Ilbaritz Mouriscot

Syndicat intercommunal pour l'aménagement de la zone "Ilbarritz Mouriscot"

Communes membres :           Bidart et Biarritz

Président :                                Didier Borotra

Vices-Présidents :                   Emmanuel Alzuri, Mme POMMIES-WILLIART

Membres :
                    Pour Bidart :        Emmanuel Alzuri, M.BÉRARD.
                    Pour Biarritz :      Didier BOROTRA, M. POUEYTS, Michel VEUNAC,
                                                Mme POMMIES-WILLIART, Mme MOTSCH, Mme DUBECQ.
Coordonnées :
                                                Mairie de Biarritz - Avenue Edouard VII 64200 Biarritz
                                                Tél. : 05 59 41 59 41

Le SIAZIM, Syndicat Intercommunal d'Aménagement de la Zone d'Ilbarritz Mouriscot, 
a été créé en décembre 1968 entre les communes de Bidart et de Biarritz.

Aujourd'hui la superficie du Siazim est de 233 ha, dont 145 à Biarritz et 88 à Bidart.

Le conseil du Siazim est composé de délégués élus par les conseils municipaux des deux communes : 
6 pour Biarritz et 3 pour Bidart.

Compétences

Les statuts prévoyaient à l'origine que le syndicat aurait pour objet l'assainissement, 
l'aménagement et la rénovation de la zone d'Ilbarritz Mouriscot. 
Le SIAZIM Syndicat Mixte Ilbaritz Mouriscot est constitué entres les Villes de Biarritz et de Bidart
pour la gestion de la zone d'Ilbaritz et de Mouriscot. Biarritz détitent 85 % du Syndicat et Bidart 15 %.


Moyens

Juridiques : le Siazim bénéficie d'un droit de préemption urbain pour toutes cessions d'immeubles
situés en zone NA (ouvert à l'urbanisation) et U (zone urbaine) de la zone.

Financiers : le Siazim bénéficie d'une fiscalité propre, lui procurant ses ressources financières
auxquelles s'ajoutent les différentes subventions octroyées (entre autres par Biarritz et Bidart)
en fonction des opérations réalisées et les recettes patrimoniales ; 85 % Biarritz, 15 % Bidart.
Le financement est fiscalisé (voir la colonne " Syndicats " mentionnée dans les feuilles d'imposition).
Les taux n'ont pas augmenté depuis 10 ans, seules les bases évoluent...
(ce qui veut dire que ça augmente quand même !)

Actions entreprises :
2008-12 :       abords de la Cité de l’Océan
2003-04 :       centre de loisirs Mouriscot pour les 7/13 ans
1993-98 :       aménagement des falaises des plages dIlbaritz et de la Milady
1990-91 :       réalisation de 6 trous au golf et jeux de la Milady
1985 :            aménagement du centre d’entraînement de golf
1984 :            aménagement de la plage d’Ilbarritz
1982-83 :       centre équestre
1981-82 :       aménagement de la plage de la Milady et de ses abords

Espace naturel du bois de Boulogne autour du lac Mouriscot, Natura 2000 :
Les villes de Biarritz et de Bidart ont affiché au travers de leur plan d’occupation des sols, 
leurs volontés respectives de préserver de toute urbanisation le secteur d’Ilbarritz Mouriscot.
In fine 118 hectares dédiés à la promenade et aux différents sites sensibles de Natura 2000 
(dédiés à la protection de la faune et de la flore).

LE SIAZIM ET LA CITE DU SURF OU DE L'OCEAN

C'est sur l'emprise du SIAZIM qu'a été construite la Cité de l'Océan.

Aussi, alors que la Ville de Biarritz est déjà surendettée, voyons-nous des travaux liés à la Cité de l'Océan
pris en charge par ce syndicat mixte.

Le compte administratif de cet organisme a enregistré une augmentation de son  endettement
qui est passé de 2.729.429 € en 2010 à 5.066.064 € en 2011.

Biarritz oblige donc désormais le SIAZIM à s'endetter à sa place pour la Cité de l'Océan. 
Le ratio de désendettement de la Ville étant désormais proche de 15 ans, 
il est plus commode d'endetter le syndicat mixte que de faire supporter directement
par la Ville de Biarritz les conséquences financières de ses choix.

Qu'on ne s'y trompe pas, même si la Ville de Biarritz n'apparaît pas comme directement endettée,
elle l'est bien quand même puisqu'elle cautionne ce syndicat et la dette sera comblée par la fiscalité
à 85 % sur les Biarrots et 15 % sur les Bidartars.

C'est juste une question de présentation comptable et une aubaine pour masquer l'endettement réel de cette ville.

Pour une parfaite appréciation, le Budget de la Ville devrait faire apparaître des comptes consolidés
avec la part d'endettement de la Ville dans le SIAZIM !

C'est juste une question de présentation comptable et une aubaine pour masquer l'endettement réel de cette ville.

Dans le compte rendu disponible en pièce jointe vous verrez les sommes dépensées en 2011 
par le Siazim pour des travaux directement liés à la Cité de l'Océan et ses abords :

- pour le terrassement, les réseaux, l'éclairage public,
  les espaces verts et le mobilier urbain :                              1.717.665
- pour l'enfouissement des réseaux                                          231.605
- pour les av. de la Plage, de Bidart                                         170.150
- pour les d'Ilbaritz, et des 3 Couronnes,                                    26.338
- pour l'aire de stationnement des cars                                       55.184
- pour la création de 2 parkings                                                  79.431
- pour le giratoire (de la dame de la mer)                                  161.371
- pour l'entretien des jardins de la Cité de l'Océan                     95.000
TOTAL LIE A LA CITE DE L'OCEAN :                                2.446.724 € H.T.

Sans parler des 500.000 € de la statue payée en 2012 et réparée en 2013 !

Tout ceci en tant que citoyen Biarrot pousse d'abord à dire merci à nos amis Bidartars 
qui supportent 15 % des dépenses liées à  Biarritz Océan !

Ensuite, ce bilan permet avec effroi de réaliser que la dette Biarrotte de 69,20 Millions d'Euros
doit être augmentée de 5 M€ x 85% soit : 4,25 M€ !

Chacun pourra se convaincre de ce qu'avec 73,45 M€ notre ratio de désendettement
a dépassé les 15 ans, ce qui traduit l'état de faillite d'une collectivité locale.

Téléchargez le rapport d'activités du Siazim 
en cliquant ci-dessous :

=> RAPPORT D'ACTIVITES DU SIAZIM 2011